Rechercher
  • Benoit Gibert

RÉUSSISSEZ VOTRE EXTERNALISATION !

Mis à jour : avr. 30

Avec une croissance annuelle de 15%, l’externalisation logistiques s’affirme comme un choix pertinent, offrant aux entreprises un levier pour réduire leurs coûts Supply Chain. Benoit Gibert nous propose un rapide décryptage des enjeux liés à cette stratégie logistique et les écueils à éviter.


Quels sont les avantages à externaliser sa logistique ?

Ce choix stratégique peut apporter un double avantage pour les entreprises :

· De la flexibilité avec la possibilité de s’engager sur des contrats courts (3 ans) en n’ayant pas les contraintes liées à la gestion complète du personnel et de l’infrastructure. En cas d’évolution de sa stratégie Supply Chain (localisation des activités de production, nouveaux clients), l’entreprise peut transférer ses activités logistiques vers une zone plus adaptée (barycentre de ses activités, proche d’un client…) et ainsi optimiser son réseau (transport, lead time…)

· Une logistique moins onéreuse : en installant des « campus » logistiques, les prestataires sont capables de mutualiser leurs moyens et de les adapter aux fluctuations de volumes de leurs clients. Ce dernier n’a plus à craindre des baisses d’activités durant lesquelles il devra supporter les coûts du personnel et de l’infrastructure non utilisés


Comment savoir s’il est pertinent d’externaliser ?

La première étape consistera à analyser la structure de sa logistique : Qui est propriétaire de l’infrastructure ? Quels sont les risques liés à l’externalisation ? Comment gérer l’aspect humain ? Le sujet social peut occuper une place centrale dans cette décision.

En parallèle il est indispensable de réaliser un diagnostic de son organisation afin de simuler un cout cible en partant de l’actuel (cout bâtiment, personnel…) puis en incluant les optimisations identifiées. Une seconde simulation partira d’une page blanche tel que le ferait un prestataire logistique afin de proposer une solution idéale. La comparaison des études permettra de prendre la décision d’externaliser.


Quels sont les prérequis au lancement d’un appel d’offre ?

La décision d’externalisation actée, il faut définir la durée de l’engagement. Plus le contrat est long, meilleurs seront les tarifs proposés. Le prestataire pourra lisser ses investissements, envisager une mécanisation et négocier un loyer plus attractif avec le bailleur. Plus le contrat est court, meilleur sera la flexibilité du client en adaptant plus fréquemment sa logistique à sa stratégie globale avec une révision des tarifs au terme du contrat.

Quelle que soit la décision, la durée de la prestation doit refléter à minima la période sur laquelle l’entreprise est capable d’anticiper sa stratégie commerciale (et industrielle selon le secteur).

Enfin, l’entreprise doit traduire sa stratégie en données logistiques : volumes, saisonnalité, typologie des commandes…


Comment réussir son externalisation ?

Une externalisation réussie passe par un appel d’offre clair : recueil des données clefs, contraintes logistiques, définition des processus cibles … L’offre sera ainsi personnalisée en ayant des tarifs adéquats et un dimensionnement assurant une prestation sécurisée.

Le choix du prestataire ne devra pas se faire sur la seule base économique. Il faut aussi considérer la localisation de son entrepôt, la capacité à démarrer le projet dans de bonnes conditions, ses engagements qualité, l’empreinte carbone, sa solidité financière… Et ne pas oublier de négocier un partage des gains de productivité réalisés pendant la prestation.

Télécharger l'article en PDF


0 vue